bannière

Essai de cisaillement direct UU

retour à la liste des essais

LCPC N°21
Materiel Utilisé Domaine d'application et but

L’essai de cisaillement direct UU ( à court terme) réalisé à la boîte s’applique dans des conditions non consolidées et non drainées sur tous les types de sols naturels, reconstitués ou artificiels.
L’essai fournit des paramètres de résistance au cisaillement rectiligne des matériaux soumis à essais.

Résultats d’exploitation Présentation des Résultats
Principe :

L’essai consiste au cisaillement de plusieurs éprouvettes à différentes contraintes. Cela nous permettra de déterminer par la suite la résistance de l’échantillon. A noter que dans cet essai, l’échantillon n’est ni saturé, ni consolidé.

Méthode :

L’éprouvette est préparée à partir de l’échantillon grâce une trousse coupante, et est ensuite placé dans la boîte de cisaillement. Cette boite est placée par la suite dans l’appareil de cisaillement et l’éprouvette est soumise à une certaine contrainte déterminée. On procède au cisaillement de la boîte. L’essai comporte le cisaillement d’au moins trois éprouvettes de mêmes dimensions, préparées dans les mêmes conditions, cisaillées à la même vitesse mais soumises à des efforts verticaux différents.

Liste du matériel et Vérification
  • Le bâti
  • La boîte de cisaillement (deux demi-boîtes, un blocage des deux demi-boîtes, un châssis étanche en tant que support de la demi-boîte inférieure, plaque drainante, piston rigide muni à sa base une plaque drainante)
  • Le dispositif d’application de l’effort normal sur l’éprouvette
  • Le dispositif produisant le déplacement relatif horizontal entre les deux demi-boîtes
  • Le système de mesurage des efforts des déplacements et du temps
  • Trousse coupante
Equipement de protection obligatoire
Mentions légales